Notre ville n'est pas une marchandise pour promoteurs immobiliers !

Stop au projet Ode à la mer Montpellier

Notre proposition “Ecologie en Commun”

• Arrêter la création de nouveaux quartiers et les grands projets d’équipements publics (Ode à la mer, Cambacérès, nouveau stade…).

• Accueillir les nouveaux habitants en réhabilitant en priorité l’habitat ancien dans les quartiers existants (12800 logements sont vacants)… plutôt que de bétonner les terres agricoles, et de détruire la biodiversité.

• Donner une limite au développement urbain et en particulier commercial (grandes surfaces) par la création d’une ceinture verte agricole et paysagère.

• Créer une pépinière municipale pour planter à coût réduit tous les espaces publics.

• Développer « la ville à pied » basée sur des centralités de quartiers (une trentaine) afin d’améliorer la qualité de vie de tous au quotidien.

Réhabiliter le bâti et l'espace public dans tous les quartiers

• Création d’une place et d’un marché au centre de chaque quartier, au plus proche des écoles, crèches, maisons de retraite, commerces et services.

• Transformation des maisons pour tous en lieux associatifs largement ouverts et autogérés par le personnel et les usagers.

• Amélioration de la propreté, de l’entretien des voiries et des espaces publics et de l’éclairage

• Création de jardins publics, squares avec jeux d’enfants et jardins partagés

• Végétalisation d’un réseau continu de pistes cyclables et de trottoirs pour limiter les effets de
la chaleur et créer un cadre paysager agréable.

Co-produire la ville au quotidien avec ses habitants

• Création d’ateliers citoyens d’urbanisme de co-production de l’aménagement des quartiers à l’aide des budgets participatifs.

• Création d’une agence citoyenne d’urbanisme composée d’élus, de professionnels et d’habitants des 31 communes de la Métropole afin de :

  1. Coordonner les actions de l’échelle des quartiers à celle de la Métropole.
  2. Repenser collectivement le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI), le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT), le Plan Local de l’Habitat (PLH) et le Plan de
    Déplacements Urbains (PDU) en associant les citoyens à la réflexion.

Rassemblement des Ecologistes et de la Gauche à Montpellier

Stop à Ode à la Mer Montpellier

STOP au projet Ode à la Mer

Bétonisation de terres agricoles, surfaces commerciales inutiles qui fragilisent le centre ville de Montpellier, urbanisme désuet ne répondant pas aux besoins de la population… Il est urgent de stopper le projet « Ode à la Mer » qui s’annonce désastreux sur le plan de l’écologie et de l’urbanisme.

Fermer le menu