C’est sans surprise que nous apprenons ce matin la candidature du maire sortant Philippe Saurel. Il aura attendu le dernier moment pour limiter la durée de sa campagne et le débat autour de son bilan. Quatre semaines suffiront-elles ?
Quatre semaines durant lesquelles il va devoir s’expliquer sur un bilan désastreux
notamment en matière d’écologie.
Quatre semaines pour expliquer pourquoi le parc Montcalm, l’un des derniers poumons verts de notre ville, est en passe d’être livré aux promoteurs immobiliers.
Quatre semaines pour justifier l’abandon du quartier de la Paillade et la destruction du stade de la Mosson, rénové à grands frais par le contribuable pour accueillir la Coupe du Monde féminine en 2019.

Quatre semaines pour exposer les raisons des six ans de retard pris dans la construction de la ligne 5 du Tram.
Quatre semaines pour justifier que 2 ans après l’ouverture de la nouvelle gare Sud de France, il ne soit toujours pas possible de rejoindre le centre-ville en moins de 40 minutes.
Quatre semaines pour rendre compte de la détérioration des conditions de travail des agents de la ville et de la métropole et du dialogue social.
Quatre semaines pour raconter qu’il a fait sa « vélorution » alors qu’il est passé complètement à côté des enjeux de mobilités et qu’il n’a rien fait pour les cyclistes depuis 6 ans.
Quatre semaines pour expliquer qu’il n’est pas un candidat « macroniste » alors qu’il a rebaptisé en 2017 le groupe de la majorité municipale « Montpellier En Marche » et qu’il a été un des premiers élus de France à soutenir la candidature et la politique de droite d’Emmanuel Macron.
Quatre semaines pour expliquer que tout va aller mieux alors que la vérité est que depuis son élection, à Montpellier, la démocratie va moins bien, le chômage augmente, la délinquance augmente, les services publics reculent, et la pollution atteint des sommets.
Quatre semaines durant lesquelles nous porterons un programme véritablement écologique, de gauche, social et citoyen pour Montpellier.
Clothilde OLLIER

Télécharger le communiqué

Fermer le menu